Le rachat de crédit et le crédit auto

Le rachat de crédit ou rachat de créances permet de regrouper les crédits existants en un seul crédit dans un organisme spécialisé en rachat de prêt. La durée de l’amortissement est en fonction des revenus avec un taux moins élevé. Dans ce cas, l’objectif est de réduire les mensualités. En effet, la consolidation de crédit peut être réalisée sur tous types de crédits. Elle concerne le bien, les crédits à la consommation, les crédits immobiliers ainsi que le crédit automobile.

Qu’est-ce que le crédit auto?

AutoLes personnes souhaitant avoir un nouveau véhicule peuvent souscrire à un crédit auto. C’est un crédit à la consommation souscrit soit auprès d’un établissement financier, soit auprès d’une banque. Le crédit met à la disposition de l’intéressé une somme bien définie permettant d’acheter une voiture d’occasion ou même une voiture neuve. Ce crédit est dit affecté, car les obligations du débiteur vis-à-vis de son créancier ne naissent qu’à partir du moment de la livraison du bien. Donc, le crédit sera annulé si la voiture n’a pas été livrée ou si l’achat a été annulé. En effet, c’est un crédit qui s’adapte à chaque situation personnelle et à tous les besoins.

L’indispensable avant de contracter un crédit voiture

La voiture est un bien semi-périssable, donc, il faut considérer la dépréciation progressive de ce bien. Avant de signer un contrat de crédit auto, il faut faire quelques études importantes. Premièrement, il faut étudier le coût total du crédit. En principe, le coût dépend du taux d’intérêt. Il ne faut pas négliger la durée de l’emprunt et les mensualités à payer. Cela doit être en proportion avec les ressources. La durée de l’emprunt varie en fonction de la voiture convoitée. Par ailleurs, il faut préciser que le coût total du crédit auto dépend des quatre éléments suivants: le capital, la durée du crédit, le taux d’intérêt et le coût de l’assurance. La souscription à une assurance crédit auto permet de garantir les divers et les imprévus, tels que le décès, l’invalidité, le chômage…. Les organismes de crédit proposent toujours cette assurance, même si elle est facultative.